Accueil > Actualités > Séquence équestre au cirque Jules Verne : le retour de Manu Bigarnet. « Trait (...)

Actualités

28 mars 2017 — par Elisabeth Gillion

Séquence équestre au cirque Jules Verne : le retour de Manu Bigarnet. « Trait » d’union : enfin seuls.

Un couple ou deux ? Un vaudeville avec le comtois Pantin ? Manu et Chica Bigarnet racontent leur histoire dans enfin seuls.
Quel cirque !
C’est le 30 mars à 20h au cirque d’Amiens, pour une séance unique.

JPEG - 96.2 ko

Place à l’émotion et aux rires dans ce spectacle burlesque, voici une sorte de comédie équestre où l’ordre du temps est bouleversé. Mais on sait bien que sur la piste tout devient possible. Alors Manu et Chica content leur histoire en reculant vers leur jeunesse. En 4 périodes. Quel pari ! On commence par la fin, sous le regard bienveillant de leur ami, l’élégant cheval de trait Pantin. Il est leur complice, leur lien, leur partenaire, une sorte d’imposant « trait d’union » qui engendre de la sérénité.

Manu et Chica portent ensemble la compagnie Of K’horse et l’école ARDEVAC (association pour la recherche et le développement de la voltige et de l’acrobatie à cheval). « Il est indispensable de redonner à l’art si noble du cirque, une vie, une actualité, » souligne Manu.

Ardevac propose des stages à Loix en l’Ile de Ré où l’on enseigne le travail à cheval, l’initiation à la voltige aux cavaliers et aux débutants. En fait ce centre de formation peut aussi se déplacer à la demande un peu partout en France, même s’il a ses habitudes à Amiens, Tremblay-en-France, au Centre national des arts du cirque, etc ...

A Manu a plusieurs cordes à son arc, il est un des rares à maîtriser plusieurs métiers : la voltige équestre, la danse, l’acrobatie à cheval. Lui qui n’appartenait pas au monde circassien s’est pris de passion pour ce milieu et il a eu lachance d’apprendre avec de grands maîtres, à l’Ecole nationale du cirque, avec Francesco Caroli, descendant d’une dynastie de dresseurs de légende et Patrick Gruss, membre d’une autre famille éminente du cirque européen. Après une vingtaine d’années chez Zingaro, il a créé sa propre école.

Pourquoi cet homme sourit-il sans cesse ? Parce qu’il exécute parfaitement les gestes qu’il aime et il en est heureux. Du coup sa présence en scène a quelque chose de jubilatoire et son bonheur est contagieux. Il semble que sur lui les ans glissent sans l’atteindre, il est à la fois facétieux et très sérieux, souple comme un chat, il glisse sur la piste, bondit sur le dos du cheval, court à son côté au même rythme ... C’est fascinant ! Manu adore la musique et s’est produit avec l’orchestre symphonique de Marc Minkovski pour des concerts ballets très particuliers. Dans ses spectacles il aime que le cheval soit en scène en permanence et non pour quelques performances ponctuelles car l’animal reste prioritaire, primordial.

Enfin seuls est une coproduction du cirque Jules Verne d’Amiens, après une résidence lumières précédent le spectacle.

www.ardevac.net

www.cirquejulesverne.fr

Billetterie : 03 60 01 02 40.

reservation@cirquejulesverne.fr

Voir en ligne : www.cirquejulesverne.fr

  • 30 Mar Jeudi 30 mars 2017Où ?
    Séquence équestre au cirque Jules Verne : le retour de Manu Bigarnet. « Trait » d’union : enfin seuls.
    Un couple ou deux ? Un vaudeville avec le comtois Pantin ? Manu et Chica Bigarnet racontent leur histoire dans enfin seuls.
    Quel cirque !
    C’est le 30 mars à 20h au cirque d’Amiens, pour une séance unique.
    En savoir plus

|