Accueil > Actualités > Manon Lozano prépare la relève

Actualités

18 janvier 2017 — par Sylvia Flahaut

Manon Lozano prépare la relève

Sacrée championne amateur élite en 2016 avec Rigoletto du Clos (Ephebe For Ever), Manon Lozano, 27 ans et originaire de Dunkerque, s’attachera en 2017 à préparer la relève des prochaines années.

JPEG - 177.2 ko

Après de bons résultats lors du CSI1* à l’Afgand en fin d’année dernière, Manon a repris le chemin des concours, notamment à Morseele, pour aborder sa saison sous les meilleurs auspices. “Rigoletto du Clos a quitté mes écuries en fin d’année. Vanda du Stremberg (Corland) et Diva du Stremberg Z (Douglas), 8 ans, sont deux bonnes juments que je vais continuer à monter occasionnellement. Le but, c’est qu’elles fassent plaisir à leurs propriétaires respectives en CSO et dressage niveau Club”. Aujourd’hui installée à Bambecque, la cavalière s’est constituée une clientèle, propose des cours et prend des chevaux en pension. Les écuries de Gaïa en comptent une vingtaine dans ses écuries et Marion coache une trentaine d’élèves. La cavalière fait également du commerce et de la valorisation et tourne en compétition. “De la 0,90 à la 135, sourit-elle. Mais actuellement, je n’ai plus de chevaux d’âge pour faire de grosses épreuves. J’ai par contre trois chevaux de 4 ans intéressants, Diva de Killem (Eddy Wally), Nouméa de Killem (Quidam II) et Dubaï de l’Haz (Sioux du Godion). Pour la suite, il y également des jeunes, 1, 2 et 3 ans, sur lesquels nous compterons en temps voulu. Le but est de préparer l’avenir et j’ai la chance pour ça de pouvoir travailler avec l’élevage de Killem de M. et Mme Verhulst”. La saison 2017 se répartira entre les concours jeunes chevaux, mais aussi les concours amateurs et club lors desquels elle continuera à suivre ses élèves. “La finalité est quand même d’essayer de retrouver et de reformer des chevaux pour refaire de plus belles épreuves, explique-t-elle. J’aimerais beaucoup réussir à me maintenir performante pour essayer de bien faire en GP Pro et CSI2* “. Pour parvenir à cet objectif, Manon pourra continuer de compter sur des soutiens indéfectibles, sa maman, qui gère les écuries, et sa petite soeur Suzy dont elle est très proche.

|