Accueil > Réglementation > L’équarrissage

L’équarrissage

Attention : à partir du 6 avril 2010, les tarifs appliqués pour l’équarrissage des équidés changent.
850.000 équidés sont concernés par le changement d’organisation et de financement de l’équarrissage.

Nouvelle gestion de l’équarrissage des équidés

A compter du 18 juillet 2009, les frais demandés par les équarrisseurs pour l’enlèvement et l’élimination des cadavres des animaux d’élevage ne sont plus ni négociés, ni pris en charge par l’État. Dans cette conjoncture, les acteurs des filières animales ont été appelés à se regrouper en associations dites ATM (Animaux Trouvés Morts) qui ont négocié collectivement les tarifs avec les équarrisseurs. L’ATM représentant la filière équine (en lien avec les Haras nationaux) collecte maintenant les cotisations et paie directement les équarrisseurs à la place des propriétaires d’animaux morts.

L’ATM Équidés - ANGEE intervient dans ce contexte nouveau

Composée de nombreux organismes de la filière cheval, l’ATM Équidés - ANGEE a pour but de contribuer au financement et à l’organisation de l’équarrissage des équidés.

Une convention a été signée avec les Haras nationaux pour leur confier la tenue du service centralisé de gestion de l’équarrissage qu’elle met en place pour le plus grand nombre de propriétaires d’équidés. Cette collaboration naturelle avec les Haras nationaux, qui gèrent le fichier central des équidés, a débouché dès juillet 2009 sur la mise en place d’un service centralisé permettant aux propriétaires de cotiser pour leurs chevaux ou de déclarer la mort d’un équidé.

Voir en ligne : http://www.atm-equides-angee.fr


P.-S.

Sources : ATM Équidés - ANGEE.