Accueil > Actualités > David Courbot, de la maréchalerie au transport

Actualités

6 avril 2017 — par Sylvia Flahaut

David Courbot, de la maréchalerie au transport

A 50 ans, David Courbot, originaire de Saint-Omer, a décidé de se reconvertir professionnellement. Après une carrière de maréchal ferrant bien remplie, ce passionné de course et jockey amateur a décidé de racheter une société spécialisée dans le transport de chevaux de sport.

JPEG - 141.7 ko

“Maréchal, c’est un métier extrêmement physique et à mon âge, j’ai décidé de me lancer dans une nouvelle activité, moins contraignante pour le dos ! Depuis le 1er février, j’ai repris en Normandie l’activité de Didier Vimond, indique David Courbot. J’ai le permis poids-lourd et je dispose d’un camion de 12 places”. Avec la reprise de l’affaire, le dirigeant a récupéré toute la clientèle normande de son prédécesseur. Mais il aimerait développer son activité et surtout, l’étendre à la région nord de l’Hexagone. “Mon entreprise est située près du Mans, à Flers, poursuit David Courbot. Les trajets que je fais généralement vont de la Normandie au sud, souvent en région PACA. J’aimerais partir du Nord, voire de la Belgique, pour transporter davantage de chevaux”. En effet, le chauffeur indique que son véhicule est rarement plein. “Je voyage généralement avec 6 ou 7 chevaux. L’idée, demain, c’est de partir des Hauts-de-France et effectuer le transport avec douze chevaux”. David Courbot a beaucoup travaillé dans les écuries de course nordistes. Avec sa nouvelle activité, il aimerait toucher le monde du jumping. “Cela représente une très large part de marché dans le nord et il y a beaucoup de transactions qui se font des Hauts-de-France à la Provence Alpes Côte d’Azur. J’aimerais me faire connaître et proposer ainsi mes services auprès des écuries et des particuliers du secteur”. Pour emmener un cheval du nord au sud, David Courbot demande en moyenne 280 euros HT par cheval, un tarif dégressif si le nombre de chevaux à transporter augmente. “Au-dessus de trois, c’est 250 euros par cheval”, précise le dirigeant.

Si vous êtes intéressé par ce type de prestation, n’hésitez pas à contacter David Courbot au 06 76 31 84 26.

|